lundi 22 novembre 2010

Comparateur de fichier sur Dreamweaver

Pour configurer un outil de comparaison sur Dreamweaver, il ne faut pas entrer le nom du programme mais son script. Pour le connaître il faut ouvrir le paquet et le chercher dans le répertoire MACOS.

Exemple, pour Kaleidoscope:
/Applications/Kaleidoscope.app/Contents/MacOS/ksdiff

D'après l'aide d'Adobe (corrigé avec les / au début):

Chemins des outils de comparaison
OSX 10.6 (Snow Leopard) OSX 10.7 (Lion)
FileMerge /usr/bin/opendiff /Developer/usr/bin/opendiff
BBEdit /usr/bin/bbdiff ?
TextWrangler /usr/bin/twdiff ?
DiffFork ? /Applications/DiffFork.app/Contents/MacOS/DiffFork

Attention ! de puis MacOSX 10.7 (Lion), les répertoires ont changé.
Pour FileMerge c'est maintenant /Developer/usr/bin/opendiff.

Ce qui donne la configuration suivante:


samedi 20 novembre 2010

Configurer un serveur Subversion sur Mac OS X 10.6

Plusieurs solutions:

J'ai finalement opté pour la solution la plus simple:
Un seul dépôt (repository) créé par svnadmin fourni avec Mac, accessible avec le serveur Apache intégré au Mac (en attendant la version proposée par MAMP).
Client subversion de Dreamweaver, suffisant pour mon utilisation, couplé avec un comparateur de fichier (Kaleidoscope pendant la période démo).

Configuration :


  • Ouvrir le terminal. Créer un dépôt nommé "repo":
$ sudo mkdir /usr/local/svn
$ sudo svnadmin create --fs-type fsfs /usr/local/svn/repo
$ cd /etc/apache2/
$ sudo cp httpd.conf httpd.conf.bak
$ sudo nano httpd.conf

  • Editer httpd.conf et ajouter la ligne suivante après les "Loadmodule". 
LoadModule dav_svn_module libexec/apache2/mod_dav_svn.so

  • Ensuite ajouter le texte suivant après les "virtual host":
DAV svn
SVNPath /usr/local/svn/repo
AuthType Basic
AuthName "Subversion"
AuthUserFile /usr/local/svn/svn_passwd
Require valid-user

  • Ensuite ajouter un mot de passe pour le répertoire:
$ cd /usr/local/svn
$ sudo htpasswd -c svn_passwd fred

  • Modifier les droits d'accès pour le serveur Apache:
$ cd /usr/local
$ sudo chown –R www:www /usr/local/svn
$ sudo chmod 600 /usr/local/svn/svn_passwd
$ ls -la /usr/local/svn/svn_passwd

  • Activer la fonction partage Web de Préférence Système, cela démarre Apache.
    On doit pouvoir y accéder par http://localhost/repo

  • Ensuite il suffit d'activer le client SVN sur Dreamweaver. Voici un exemple de configuration:

Si l'on obtient les messages d'erreurs suivants, c'est que le droits d'accès au serveur Apache n'ont pas été changés. Ils doivent l'être à chaque fois que l'on rajoute un dépôt.


vendredi 29 octobre 2010

Convertir une base ISO en UTF-8

Nécessaire pour pouvoir afficher les caractères spéciaux et langues utilisant un autre alphabet.
La méthode la plus "propre" d'effectuer cette conversion est la suivante. En ligne de commande unix sur un Mac par exemple:
iconv -f iso-8859-1 -t utf8 ma_base.sql > ma_base_utf.sql
Source: Linux pour les nuls

mercredi 13 octobre 2010

Youtube en HTML5 pour les Mac users

Pour alléger le CPU lors du visionage de clips sur Youtube, il est préférable d'activer le module HTML5 ici en cliquant sur le lien en bas de la page.

mardi 12 octobre 2010

Mise à jour de Debian (Lenny)

  • Commande:
apt-get update && aptitude -f dist-upgrade
    • Ou, depuis le back-end IPSConfig qui execute:
    aptitude -y upgrade

      Configurer le backup FTP de OVH pour Kimsufi avec backup-manager

      Dans la formule Kimsufi de OVH, l'hébergeur propose 100Go de backup FTP.
      Nous allons voir ici comment configurer le serveur Kimsufi avec backup-manager.
      La documentation PDF en ligne.
      • Tout d'abord, activer le serveur de backup FTP via l'interface d'administration OVH.
      • Ensuite, se connecter au serveur en CLI puis installer backup-manager
      apt-get install backup-manager
      • Entrer les valeurs, remplacer par celles fournies par OVH (il faut avoir auparavant ):
      FTP_HOST=ftp.ovh.fr
      FTP_USER=some-login
      FTP_PASSWORD=some-password
      FTP_PATH=/my/ftp/folder
      • Appliquer la configuration
      /bin/sed -i -e "s|[#]*\(.*BM_UPLOAD_FTP_USER=\).*$|\1\"${FTP_USER}\"|" \
                  -e "s|[#]*\(.*BM_UPLOAD_FTP_PASSWORD=\).*$|\1\"${FTP_PASSWORD}\"|" \
                  -e "s|[#]*\(.*BM_UPLOAD_FTP_HOSTS=\).*$|\1\"${FTP_HOST}\"|" \
                  -e "s|[#]*\(.*BM_UPLOAD_FTP_DESTINATION=\).*$|\1\"${FTP_PATH}\"|" \
               /etc/backup-manager.conf

      • Activer la sauvegarde incrémentale pour sauver de l'espace disque.
      /bin/sed -i -e 's/[#]*\(.*BM_ARCHIVE_METHOD=\).*$/\1"tarball-incremental"/' \
               /etc/backup-manager.conf

      • Limiter les autorisations du groupe backup uniquement à la lecture et non l'écriture:


      /bin/sed -i -e 's/[#]*\(.*BM_REPOSITORY_GROUP=\).*$/\1"backup"/' \
                  -e 's/[#]*\(.*BM_REPOSITORY_CHMOD=\).*$/\1"750"/' \
                  -e 's/[#]*\(.*BM_ARCHIVE_CHMOD=\).*$/\1"640"/' \
               /etc/backup-manager.conf
      • Exécuter le script
      backup-manager -v

      • Pour modifier le fichier de configuration, qui permet d'ajouter des répertoires à sauver avec les variables BM_TARBALL_DIRECTORIES, BM_TARBALL_TARGETS[]

      vi /etc/backup-manager.conf

      lundi 11 octobre 2010

      Afficher les fichiers cachés dans le finder de Mac

      En ligne de commande:
      defaults write com.apple.Finder AppleShowAllFiles YES
      Pour que l'option prenne effet, il faut ensuite redémarrer le finder:
      Maintenir Option + maintenir click sur le finder dans le dock, puis choisir "relancer"

      vendredi 8 octobre 2010

      Utiliser la souris avec Terminal sous MacOSX

      Par défaut, la souris  ne fonctionne pas avec le Terminal de Mac. La solution est d'installer le plugin mouseterm, et pour ce faire, il faut d'abord installer le SIMBL qui donne la possibilité d'installer les plugins.

      Utilisation du menu avec la souris dans le Terminal de Mac
      Il est ainsi possible de se connecter en SSH sur son serveur, de lancer par exemple la commande mc (Midnight Commander), et le menu répond bien avec la souris lorsqu'on clique dessus.

      dimanche 3 octobre 2010

      Modifier le fichier /etc/hosts sous MacOSX

      Pour modifier le fichier /etc/hosts sous Mac OSX, nous avont besoins des droits de superuser. Inutile de changer les droits du fichier en faisant un chmod 777 /etc/hosts. Voici la commande magique:
      sudo /Applications/TextEdit.app/Contents/MacOS/TextEdit /etc/hosts
      Possible également d'utiliser vi ou nano.

      dimanche 26 septembre 2010

      Migration d'un site Wordpress

      Lorsque l'on change d'hébergeur, ou lors de la migration d'un site, ou si on veut simplement tester un autre serveur, le problème de nom de domaine se pose sur Wordpress, car dans la navigation du menu sur le nouveau site, à un moment on se retrouve sur l'hébergement d'origine car quelque part dans la configuration de Wordpress, le nom de domaine est mis en dur.
      De plus il n'est même pas possible de corriger le problème par le dashboard.

      La seule solution est de modifier un paramètre dans la base de donnée. Il s'agit du champ "siteurl" dans la table "wp_options" et de mettre l'adresse IP du serveur (ou son hostname) à la place du nom de domaine.
      Il suffit donc de se connecter sur l'interface phpmyadmin pour effectuer ce changement.

      Supprimer les révisions dans Wordpress

      Afin de libérer de la place prise dans la base de donnée de Wordpress et de désactiver les révisions inutiles (car vous êtes sûr de ce que vous publiez), il y a deux opérations à faire:

      1. Configurer Wordpress pour qu'il ne sauve plus les révisions. Donc dans Wordpress 3.x il faut ajouter la ligne suivante dans le fichier wp-configs.php:
        define('WP_POST_REVISIONS', false);
        Sachant qu'au lieu de false on met soit 0 (idem que false, true, ou un entier qui représente le nombre de révisions que l'on souhaite garder.
      2. Se connecter à la base de donnée SQL et effectuer la requête suivante:
        DELETE FROM wp_posts WHERE post_type = "revision";
      Voilà tout.

      mardi 1 juin 2010

      installer Wordpress dans le RPS de OVH

      Après avoir créé l'espace dans le RPS avec Webmin en autorisant l'accès ssh.
      • ssh -l rxxxx.ovh.net
      • wget http://wordpress.org/latest.tar.gz
      • tar -xzvf latest.tar.gz
      • rm -r www
      • mv wordpress/ www
      • chmod 705 www
      • cd www
      • mv wp-config-sample.php wp-config.php
      Cette méthode permet en fait d'installer Wordpress à la racine du site plutôt que dans le répertoire Wordpress.

      jeudi 27 mai 2010

      Créer un template arfooo

      Avec une connexion telnet ou ssh sur le serveur, ou UNIX en local.
      Copier le template Arfooo et modifier arfoo en perso.

      cd /templates/
      cp -r arfooo perso

      Télécharger le tout avec Dreamweaver puis remplacer dans le dossier nouveau les chaines suivantes:
      templates/arfoo par templates/perso

      créer un site dans le RPS d'OVH

      Si vous avez acheté un nom de domaine chez OVH et que vous avez souscrit à l'offre RPS, voici les étapes à suivre pour faire pointer le nom de domaine vers le répertoire créé dans le serveur RPS d'OVH.

      1. Dans l'interface Webmin du RPS, aller dans ovhm et ajoutez un domaine. Ne pas oublier de redémarrer les services.
      2. Sur le site OVH dans l'interface d'administration, choisir le nom de domaine en question et choisir "serveurs DNS". Modifier les serveurs primaires et secondaires à: rpsxxxx.ovh.net et sdns1.ovh.net
      3. Toujours sur le site de OVH, choisir le RPS, cliquer "Services" puis "DNS secondaire" et ajouter le nom de domaine dans la liste.
      Il suffit ensuite d'attendre la mise à jour des DNS, cela prends environ 3 minutes dans notre cas.


      La documentation d'OVH se trouve ici, avec démonstration video.

      jeudi 29 avril 2010

      iWeb crée un sous répertoire

      Dans la nouvelle version d'iWeb, il est regrettable de constater que celui-ci crée systématiquement un sous-répertoire comportant le nom du site lors de la publication en ligne via FTP, alors qu'auparavant les fichiers étaient situés à la racine du site.
      La raison probable est que cette méthode de publication ressemble à celle de MobileMe, qui consiste à avoir un répertoire parent, soit nom de domaine, et de diffuser les différents site sous ce même répertoire.
      Le seul moyen que j'ai trouvé pour contourner le problème est de publier le site en local puis de le publier par un client FTP tiers.

      L'avantage de cette méthode est qu'elle apporte la possibilité de modifier les sources avant la mise en ligne, notamment la page le menu dont la page index qui pointe vers index.html au lieu du répertoire racine "/".
      Pour ce faire, il suffit de modifier le fichier feed.xml de la manière suivante:
      En lieu et place de index.html, je remplace par l'URL en entier.



      Il est également possible d'y ajouter les tags META.

      Autre détails intéressant concernant le widget Google Adsense, si vous l'avez noté est qu'il ajoute la ligne suivante:

      google_ad_host="pub-4876428578444867";

      Ce qui, je suppose, permet de partager les gains avec le serveur MobileMe. Je supprime donc tout simplement cette ligne.

      jeudi 8 avril 2010

      iPhoto lent au démarrage

      Il se peut qu'au bout d'un moment que iPhoto soit lent au démarrage. Il existe une solution qui consiste à nettoyer la base de donnée. Il suffit d'effectuer les commandes suivantes sur le Terminal:

      • cd /Users//Pictures/iPhoto\ Library
      • for dbase in *.db; do sqlite3 $dbase "vacuum;"; done

      lundi 8 mars 2010

      Réinitialiser le gestionnaire d'alimentation d'un Macbook Pro

      Procédure pour réinitialiser le gestionnaire d'alimentation d'un Macbook Pro.

      • éteindre l'ordinateur
      • retirer cordon secteur+ batterie
      • appuyer 5 secondes sur power
      • remettre batterie
      • appuyer power
        gong : touche ALT+POMME+P+R
        gong se répète, 4 fois, relacher les touches excepté ALT
      • choisir DVD d'installation et démarrer dessus

      dimanche 28 février 2010

      Imprimer à distance par Internet

      Il s'agit d'imprimer depuis son bureau vers chez soi en passant tout simplement par Internet, ici sans utiliser de tunnel VPN.

      Dans notre cas de figure, nous avons chacun de notre coté une Freebox configurée en mode routeur.
      L'imprimante est une HP connectée en IP, avec l'adresse 192.180.0.12
      Il faut donc effectuer une redirection de ports :
      • TCP/UDP 9100 (jetdirect.'hp jetdirect card')
      • TCP 9280 (pour scanner avec le serveur web intégré
      • TCP 1782 (hp-hcip ou jetsend)
      Plus d'information sur le document de HP.
      Voici une capture dans l'interface de gestion de Free:
      Ensuite, il faut configurer l'ordinateur afin de pouvoir imprimer.
      Sur Mac, il faut donc ajouter l'imprimante, disposer du driver, utiliser le protocole "HP Jetdirect - Socket", spécifier l'adresse IP publique de la Freebox distante (celle dont l'imprimante est connectée).
      Voilà tout.

      L'outil MoM de OVH sous Mac

      Pour les clients OVH qui utilisent un Mac, il existe un outil intéressant pour administrer les domaines et hébergements, il s'agit de MoM. A savoir qu'il est encore en version beta.
      Pour ceux qui possèdent un serveur dédié ou RPS, il propose aussi une interface permettant de visualiser l'utilisation du disque comme ici:
      Ainsi que l'interface réseau comme ici:

      Mon bureau sous mac

      Pour commencer ce blog et présenter mon environnement de travail, voici mon bureau sous mac.
      Le positionnement du Dock se situe à gauche pour optimiser la hauteur car l'écran est de 1400x900. L'ordinateur en question est un MacBook Pro 15".
      L'information n'est pas franchement intéressante, je le concède volontiers, ce post est bidon, mais il me fallait du contenu pour commencer ce blog.